Formation professeur de yoga
Plus de 30 ans d'expérience
dans l'enseignement du yoga

Le Svabhava


Par Christian Beaulieu

Comme nous le savons, yoga veut dire union ou encore unir. Le yoga stipule que chacun de nous, ainsi que toutes les créatures vivantes, la terre et l’univers en entier, forment une seule et même réalité unie par une conscience supérieure : « Purusha ». Cependant, tout en étant en union avec la création entière, chacun de nous a une essence propre qui fait de lui un être unique. Dès la naissance, avant « d’apprendre » et de devenir des êtres conditionnés, nous possédons déjà certains traits particuliers qui nous distinguent des autres. Il peut s’agir de traits de personnalité, de dons ou de talents spécifiques, comme le fait d’être naturellement introverti ou anxieux, d’avoir un tempérament calme ou nerveux ou encore d’avoir un talent naturel pour la musique ou un esprit aventurier. La tradition yogique nomme « Svabhava » ces traits de personnalité et ce potentiel de talents et de qualités spécifiques avec lesquels on vient au monde. Le yoga, lorsqu’il est pratiqué avec une intention de connaissance de soi, nous révèle et nous permet d’actualiser ce potentiel dans ce qu’il a de meilleur à offrir.

Hélas, de nos jours, exprimer et accomplir notre Svabhava reste un défi considérable! Le problème, ce sont nos conditionnements, les samskaras. Pour différentes raisons, combien d’artistes dans l’âme ont été détournés de leur vocation dès leur jeune âge? Combien de gens qui ressentaient un appel particulier se sont contentés d’un travail qu’ils n’aimaient pas vraiment, uniquement pour des raisons financières ou parce que c’est ce qu’on leur avait imposé? La peur est souvent le conditionnement de base le plus profondément enfoui en nous, celui qui nous empêche de nous accomplir en accord avec notre Svabhava. La peur de l’échec, du rejet, de l’abandon, de la solitude, de la mort… Autant de pièges qui nous guettent tout au long de notre cheminement spirituel.

La plupart du temps, la famille est le point de départ de nos conditionnements positifs et négatifs. C’est la famille qui favorisera l’expression ou l’emprisonnement de notre Svabhava. Par exemple, si ma famille reconnaît l’artiste en moi et m’encourage à l’exprimer, les conditions seront favorables afin d’actualiser ce potentiel. Si j’y mets les efforts, les probabilités sont fortes pour que je devienne l’artiste que j’étais destiné à être. À l’inverse, si ma famille ne valorise pas ce talent et m’empêche de l’exprimer, je risque de passer à côté de ce précieux cadeau que j’avais à la naissance. Ainsi, pour plaire à ma famille et être accepté des miens, je m’empêche d’être qui je suis dans mon unicité en tournant le dos à mon Svabhava. Par peur d’être rejeté, critiqué ou d’être le mouton noir, je deviens « quelqu’un d’autre » et je rentre dans le rang. J’adopte un moule qui ne m’appartient pas. Parfois cependant, malgré l’adversité familiale, certaines personnes plus résilientes réussiront tout de même à actualiser leur Svabhava.

La mode, les médias, la société dans laquelle on vit sont autant de pièges qui peuvent nous éloigner de notre essence et de notre couleur spécifique. Sans cette unicité qui fait de nous des êtres « originaux », on fait comme tout le monde, on imite, on suit les tendances… On se fie aux opinions des autres au lieu de se fier à son propre jugement. De plus, être séparé de notre Svabhava peut créer de la souffrance et nous faire ressentir un grand vide intérieur ou encore l’impression d’être passé à côté de l’essentiel. Nous aurons en quelque sorte dilué notre essence propre dans la grande marmite des conditionnements familiaux et des conditionnements de la société en général.

Dieu merci, la pratique du yoga aide à déprogrammer les conditionnements négatifs qui empêchent le Svabhava de s’exprimer librement. Tel que mentionné plus haut, nous devons cependant orienter notre démarche vers la connaissance de soi et non nous limiter à la seule pratique des asanas, comme c’est souvent le cas pour un grand nombre de yogis débutants. L’introspection et le Jnana yoga sont des outils précieux à cet effet. Ils seront mobilisés dans une diversité de stratégies telles que:

  • Apprendre à identifier ce qui nous appartient et ce qui ne nous appartient pas.
  • Se donner des objectifs réalistes afin d’intégrer progressivement notre Svabhava.
  • Apprendre à accueillir et à enlever du pouvoir aux conditionnements négatifs lorsqu’ils refont surface.

Pour couronner le tout, la méditation est essentielle afin d’apprendre à se détacher des pensées et samskaras négatifs en développant le témoin « Drashtar », c’est-à-dire la conscience profonde qui observe les pensées, favorise le silence intérieur et l’expression du Svabhava.

Paradoxalement, le fait d’accomplir notre unicité nous aidera à ressentir la dimension universelle de notre être. Être universel ne veut pas dire faire ou penser comme tout le monde, mais plutôt rejoindre l’espace en nous qui est universel: le Soi. Le Soi, aussi appelé l’âme individuelle « Jiva Atma », est la partie de nous qui est en contact et nous unit à tous les êtres vivants ainsi qu’à l’âme universelle « Para Atma ». En exprimant notre essence individuelle, le Svabhava, nous nous rapprochons de notre essence universelle, le Soi. Pour le yogi qui reconnaît le Soi en lui, il devient plus facile de le reconnaître en chacun et de développer ainsi le langage universel de l’amour et de la compassion.

Pour terminer, je vous propose un petit travail de Jnana yoga sur votre Svabhava :

  • Dans quelles circonstances est-ce que j’exprime mon unicité, mon Svabhava?
  • Dans quelles circonstances est-ce que je réprime mon unicité?
  • Identifier les samskaras positifs qui sont actifs lorsque j’exprime mon Svabhava et les samskaras négatifs qui sont actifs lorsque je le réprime.
  • Choisir et pratiquer les techniques qui vont m’aider à actualiser mon Svabhava : méditation, sankalpa, mantra, mudra, relation d’aide, etc.

Bonne réflexion et comme je le dis souvent à mes étudiants « La vie étant ce quelle est, qu’attendons-nous pour être qui nous sommes? »

 

Retour au haut de la page




L'Institut holistique corps et âme
Formation de professeur de yoga

Tél. : 514 849-1478  -  christian@ihcayoga.com
961, rue Rachel Est, Montréal, QC  H2J 2J4